Eronwae Elewar, elfe chasseur

# 27 Mai 2015 à 19:59 Eronwae

Suilad mellon,
Je me nomme Eronwae Elewar. Descendant de branches méconnues de familles illustres, je suis un Elfe chasseur de niveau 100. J'ai pris le métier d'historien ( Érudit guildé max / Fabricant d'armes(peu compétent xD) et fermier pas très doué non plus). N'hésitez pas à faire appel à moi en cas de besoin.
Voilà quelques années, lorsque je débutais dans le combat contre Sauron, j'ai fondé les Aigles de Manwë pour lutter contre le mal... Au fil du temps, j'ai fini par arriver en Gondor est où je me promène actuellement. Cependant, n'hésitez pas à faire appel à moi où que vous soyez !
J'ai quelques fidèles rerolls, Ellawna notamment.

Vu du ciel, tout semble différent ; ce que l'on croyait vital devient vanité, ce qui paraissait insignifiant se révèle essentiel. Le sommet enneigé du Taniquetil et les étoiles se reflétant sur l'océan ont plus d'importance que le temps ou la mort aux yeux de celui qui plane.
# 27 Jan 2016 à 18:18 Eronwae

Enfin la mise à jour de ma biographie, rédigée par maître Elrond lui-même :
"Eronwae naquit voilà bien longtemps, avant que le mal n'envahisse ce monde. Il suivit Feanor lors de son départ de Valinor et c'est alors que fut fondée la confrérie des Aigles de Manwë qui devait porter en Terre du Milieu la parole du grand Vala.
Arrivé là, il dut combattre dans toutes les grandes batailles de son temps. Et c'est à Gondolin qu'il succomba en retenant l'ennemi pour permettre l'évacuation des derniers civils. Mais les desseins de Mandos sont impénétrables, et le Vala le renvoya en Arda, dans une branche méconnue d'une grande famille (on raconte que le sang de Luthien et Beren coule dans ses veines, mais aussi celui d'EArendil). Là, il refonda les Aigles de Manwë pour lutter contre l'ombre grandissante de l'Ennemi. C'est lui qui aurait, dit-on, servi d'ambassadeur entre Gil-Galad et Elendil. Il a longtemps voyagé avant de revenir lutter contre l'ennemi, accompagné cette fois non seulement d'Elfes mais aussi d'Hommes, de Nains et même de Hobbits !"

Vu du ciel, tout semble différent ; ce que l'on croyait vital devient vanité, ce qui paraissait insignifiant se révèle essentiel. Le sommet enneigé du Taniquetil et les étoiles se reflétant sur l'océan ont plus d'importance que le temps ou la mort aux yeux de celui qui plane.

Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.