L'histoire des Aigles de Manwë

Les Aigles de Manwë sont nés au temps de l'union de Maedhros, fils de Faenor le Créateur des Silmarils avec les Hommes, Elfes et Nains, lors des combats contre Morgoth, vers 1500 de l'Année des Arbres. C'était une légion d'élite, composé des meilleurs Noldors qu'Arda n'ait jamais connu. Disciplinés et loyaux, ils tiraient leur nom de l'animal favori du seigneur des vents, Manwë Sulimo, roi des Valar et n'avaient pour seul maître que Manwë lui-même.  

 

 

La même année, lorsque Faenor et Maedhros s'installèrent dans le Sud du Beleriand, ils essuyèrent, mais repoussèrent les attaques lancées par Melkor. Plus tard, croyant que la puissance de Melkor avait faibli, Maedhros envoya une armée contre le Valar Déchu. Sauf que ce dernier attendait l'armée de pied ferme. Après de nombreuses défaites répétitives face aux armées de Melkor, les rares survivants des Aigles qui avaient pu échapper aux grands massacres finirent par se rejoindre en Terre du Milieu, trop peu nombreux pour continuer la lutte contre le Premier Seigneur Ténébreux.

 

 

Bien plus tard, vers 1697 du Deuxième Age, un jeune elfe nommé Eronwae, voyant qu'une puissance maléfique s'élevait à nouveau et que le mal perdurait avec Sauron, le lieutenant de Morgoth, rassembla une confrérie d'Hommes, Nains et Hobbits. La confrérie trouva son apogée lors de la Dernière Alliance mais lorsque le retour de Sauron, à la fin du troisième âge, fut certain, ils se réunirent à nouveau et, bien que certain ne se soucient plus de l'avenir de ce monde, ils continuent à lutter pour le bien en Terre du Milieu. Ils aiment aussi se réunir pour boire une bière ou un vin du Sud tout en regardant des feux d'artifices, ou partir ensemble à la chasse aux orques.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×